Lecture publique

Une semaine, un livre, un film

Celle qui marche la nuit de Delphine Bertholon

« Nous sommes donc arrivés à destination sous une pluie battante. Il était seize heures, mais on aurait dit qu’il faisait nuit. Une pancarte en bois piqué annonçait : « La Maison des Pins ». Elle se balançait, lugubre, grinçait dans le vent ; on se serait cru dans un bouquin de Stephen King. »
Malo, 15 ans, déménage, et doit quitter à regret son quotidien parisien. Aussitôt installé dans le sud de la France, il est gagné par l’angoisse. La Maison des Pins, isolée au milieu des bois, semble tout métamorphoser. Les parents de Malo sont absorbés par les travaux de rénovation, Jeanne, sa petite sœur, se réveille en hurlant, parle aux murs et s’est liée d’amitié avec une jeune fille… qu’elle est la seule à voir. Lorsque Malo découvre une vieille cassette audio, vestige d’un passé qui exige de refaire surface, l’adolescent décide de percer, coûte que coûte, le terrible secret qui hante la demeure. »

Ce livre pour ados, à partir de 12 ans, a reçu le prix « Sésame 2020 » au Salon du Livre Jeunesse de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Disponible sur le réseau des bibliothèques intercommunales, en voici les 14 premières pages pour vous donner l’eau à la bouche…

Consulter l’extrait ici.

Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa

“Écoutez la voix des haricots”: tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d’embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu’elle lui a fait partager.
Magnifiquement adapté à l’écran par la cinéaste Naomi Kawase, primée à Cannes, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel : un régal.
Malheureusement, le roman n’est pas disponible (encore) sur le réseau des bibliothèques intercommunales. Le film, lui, l’est, sur la plateforme « Vivre connectés » : https://vivreconnectes.vaucluse.fr/

Une merveille à regarder tout autant qu’à lire.